• bonne année



    La neige fondue a formé une flaque au pied du chalet. J'y
    traîne des pieds fatigués, afin de sortir de cette enfermement qui n'a que trop
    durée. La terre devenue boue à colorer les quelques talus en noir, grandement
    aidée par les pots d'échappements des voitures.



    Une volute grisâtre monte de ma bouche vers le ciel nuageux.
    J'éteins ma cigarette. C'était ma dernière de l'année. Je l'écrase dans le
    cendrier déjà plein, et je laisse une trace noire sur le bord.



    Le soleil est déjà couché depuis longtemps, et je me dis que
    j'aurais sûrement dû en faire autant depuis belle lurette. Tant pis, maintenant
    que j'y suis, autant attendre minuit...



    Il fait froid, je vais bientôt rentrer. Afficher ce même
    sourire qui ne veut plus rien dire depuis bien longtemps. Mais je profite
    encore un peu de ce début de nuit festive pour déprimer un peu... Pas longtemps,
    juste le temps de faire un petit bilan de ce qui c'est passé, et imaginé ce
    qu'on pourra bien faire demain...



    La connerie des hommes est sans doute bien plus infinie que
    l'univers, mon pauvre Albert...



    Aller, je rentre, il fait bien trop froid, je n'ai plus de
    cigarettes, et ils m'attendent pour ouvrir le champagne...



    Bonne année...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :